NEWS

[MINI ALBUM] ZION.T – MIRROR BALL

ZION.T nous a gratifié il y a peu d’un nouveau mini-album et celui-ci s’intitule « Mirror Ball« . Quatre chansons originales se succèdent, dans un style tout à fait différent de son album précédent, « Red Light« .

Comme l’a expliqué son Label – Amoeba Culture – L’artiste revient sur scène avec un concept très différent en termes d’image, de musique et d’émotions : « Zion-T voulait montrer à son public que bien que sa musique fut d’abord influencée par le rap américain, ses fondations musicales se trouvent en Corée ».

Dans ce mini-album, chaque chanson à son style particulier.

Le premier titre « 돌아버려 » (« péter un câble ») a pour particularité un son joyeux proche du Boogaloo, mélange de rhythm’n’blues et de soul notamment, avec un orgue en fond qui donne un petit côté gospel. Zion-T semble devenir fou tout en gardant sa bonne humeur. « 모던보이 » (« Homme moderne ») a quant à lui plutôt des sonorités ragga. Très court – une minute ! – on aurait pu croire à une intro mais il se place en deuxième position, ce qui est très rare. Malgré le titre, on pourrait croire (vu les paroles) que Zion-T est plus conservateur que moderne : « Même quand je porte un costard c’est comme si je portais le Hanbok. Mon identité ? Koreano ! Un coréen aux cheveux de jais. ». Laissons cependant au public son interprétation.

Vient ensuite « Miss Kim« , un beau titre dont la musique est un mélange très spécial de « trot » et de « dub » qui donne à la chanson un ton singulier et sympathique. C’est l’histoire d’un amour à sens unique évoqué par une rue dans laquelle tombe et retombe la pluie. Peut-être l’auteur a-t-il choisi le nom Kim – si répandu en Corée – pour donner un côté « universel » à la chanson qui aborde un thème auquel beaucoup de personnes peuvent s’identifier, ne pas pouvoir s’endormir parce que l’on pense à quelqu’un.

Enfin pour finir, « 마담«  (Madame) est une jolie ballade Indie au rythme doux. Un jeune homme qui échoue en amour affirme à « Madame » qu’il ne souffrira pas, qu’il n’a pas de peine, celle-ci considérant que pour un jeune garçon il est plutôt naturel de sourire. Le timbre clair de Zion-T va parfaitement sur cette musique aux accents jazzy où le xylophone ajoute une touche mystérieuse et mélancolique.

« Mirror Ball » en somme est un album bien particulier, aux titres trop courts que l’on a envie de réécouter plusieurs fois. Il est intéressant de voir qu’un artiste aussi jeune que Zion-T soit déjà si éclectique dans le choix de ses musiques. Il est aussi convaincant lorsqu’il se dirige vers de l’Indie Jazz que lorsqu’il fait de l’Electro-funk comme sur « Redlight« .

Appréciez ce mini-album qui va parfaitement avec la nostalgie qui peut envahir les esprits en hiver. Ziont.T est unique en son et on a hâte de le voir s’épanouir dans tous ces divers registres.

SOURCES ET LIENS :

Twitter |  ZION.T

Label |  AMOEBA CULTURE

HIPHOPPLAYA

  • AUTEUR: MARU
MOKSORI
ALL ABOUT KOREAN UNDERGROUND
http://moksorifr.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *